L'extention de la culture des céréales,au Néolithique,contribua par nécessité,à la réalisation des premiers moulins.Composé à l'origine par deux pierres frottées l'une contre l'autre ,le dispositif,par creusement de la pierre inférieure se transforma en MORTIER.De l'adaptation à ce système,du principe de la roue,naquirent les Moulins à meules tournantes encore usités aujourd'hui.Moulins à bras puis à manège,ils sont au début de notre ère ,améliorés par l'application des forces motrices hydrauliques puis éoliennes,vers le 12ème siècle.

meunier_2025Au 19ème siècle ,les moulins à vent étaient encore largement répandus.On les rencontrait principalement dans les contrées pauvres en eau courante et sur les hauteurs bordant nos larges plaines.Pratiquement construits sur le même modèle,ils s'élevaient en une tour circulaire  que coiffait une toiture conique mobile en rotation ,de manière à orienter les grandes ailes voilées selon la direction et la force du vent.Ces moulins étaient surtout destinés à la grosse mouture.

meunier_1024

Le meunier qui travaillait à façon passait pour se faire la part belle.Il était alors courant de dire:métier de meunier ,métier de voleur.Durs à la besogne,rares furent les meuniers qui s'enrichirent,surtout dans les innombrables moulins de petite mouture dont peu subsitent aujourd'hui.

Aujourd'hui,ces vieux moulins ne tournent plus et lorsque leur état le leur permet encore ,ils sont restaurés et transformés en résidences originales.