03 mars 2016

Distillerie des Menhirs.......Plomelin 29700.

        A Promelin, la famille LE GAY distille depuis cinq générations (1921) .

La réputation de ses produits traditionnels issus de la pomme, repose sur un savoir-faire reconnu.

De nombreuses médailles d'or et d'argent ont été obtenues au Concours Général Agricole de Paris, récompensant la qualité de ses pommeaux et de ses lambigs.

La nouvelle génération ( Kevin, Loig et Erwan ) oeuvre à cette reconnaissance avec brio.

P3020199

P3020167

P3020170

P3020172On écoute notre guide qui à l'air de s'y connaitre.......

P3020175

P3020176

P3020177

P3020181Anne de Bretagne.

Le blé noir, une tradition  bretonne:

D'origine asiatique, il est arrivé en France par la route des celtes. Imposée par la Duchesse Anne au XVème siècle. Il a longtemps été la nourriture des paysans. A l'époque, les cerfs, qui ne possédaient pas de terres, ne le cultivaient que pour alimenter l'aristocratie locale.

Plante qui pousse rapidement et qui s'accomode d'une terre pauvre. Le blé noir était pour le cerf, un apport alimentaire et nutritif conséquent.

P3020183

P3020187

P3020197

 

Posté par issoire63 à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


La chapelle de Tronoan ou Tronoën......

La chapelle Il s'agit d'un édifice rectangulaire à une seule nef, datant du second quart du XVe siècle, avec un collatéral nord construit postérieurement (ancienne limite du toit visible sur la façade est, ouvertures de style différent, du gothique rayonnant, puis flamboyant) tendant vers le gothique flamboyant. La rosace gothique est semblable à celle de l'église de Pont-l'Abbé. Anecdotiquement, le Maître d'Œuvre de la chapelle est représenté par une tête sculptée sur le mur extérieur, dissimulée à gauche et en hauteur derrière l'ogive de la porte donnant sur la nef[réf. nécessaire]. Parmi le mobilier, on note une table servant d'autel en granite remarquable par sa taille (plus de 5 m de longueur), et qui avait été enterrée précédemment avant sa remise en place actuelle. Cette chapelle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 27 août 1907.

P3020209

P3020213

P3020211

P3020217

P3020225

P3020230

 

- Le grand calvaire de Tronoën

Il est constitué d'un soubassement rectangulaire de 4m,50 sur 3m,50, de 2 frises, surmontées de 3 Crucifixions : le Christ et les 2 Larrons. Le tout est en granit, soit de Scaër, soit de Kersanton, plus résistant à l'érosion et dont les scènes gravées dans cette pierre, Visitation, Nativité et les Rois Mages, ont mieux résisté à cette dernière. Toutes les scènes de l'Evangile y sont représentées, ou plutôt symbolisées, puisqu'à l'origine il s'agit d'un site Païen. D'un autre point de vue, hauts reliefs et rondes bosses, les scènes participent à 2 types de présentations sculpturales. 10 hauts reliefs appuient ainsi leurs personnages sur un tableau qui fait corps avec eux, Annonciation, Circoncision, Baptême, Agonie, Dérision, Pilate se lavant les mains, Montée au calvaire, Résurrection, Apparition à Marie Madeleine et "Jugement Dernier". Devant une telle technique on est en droit de se demander si ces hauts reliefs n'étaient pas destinés à l'origine à être inclus dans la maçonnerie d'un mur comme on le voit aujourd'hui encore à la chapelle St Jacques de Rostrenen. Tronoën, melant hauts reliefs et rondes bosses, serait ainsi à la jonction de cette période Médiévale qui ornait volontiers les parois de certains murs de représentations sculptées, et de la période qui suit. Aussi paradoxal que celà puisse paraître, alors que pour nous la perspective a changé, Tronoën témoignerait d'un esprit moderne pour son temps.

P3020215

P3020216

P3020228

 

P3020229

P3020235Le vent soufflait à 11/120à l'heure......La mer est juste derrière l'église et le calvaire.

P3020221

 

 

Posté par issoire63 à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mars 2016

Kérity ( Penmarc'h )..................

                                                  Kérity est un quartier de la commune de Penmarc'h dans le pays Bigouden ( Finistère ), au même titre que Saint-Pierre, Saint-Guénolé et Penmarc'h-Bourg ( anciennement  Tréoultré ).

Le port de Kérity est aujourd'hui tourné vers l'accueil de la plaisance, après le départ des derniers bateaux de pêche vers le port voisin de Saint-Guénolé à la des années 1990.

Alexandre Nicolaï décrit ainsi Kérity en 1893 :

"Du bourg de Penmarc'h à Querity ( Kérity ) d'un côté, à Saint-Guénolé de l'autre, et partout à plusieurs lieues à la ronde, tout évoque lamentablement la dévastation au milieu des ajoncs et des bruyères. Les murs de pierre sèche qui séparent tous les héritages entre eux, quadrillant bizarrement le sol sur une superficie de plusieurs kilomètres carrés, sont uniformément faits de démolitions, de marches, de dalles, de moellons, de corniches souvent scultées où mordent les lichens gris et jaunes, où s'agriffent les mousses et les joubarbes ; des fondations viennent partout affleurer le sol là où il est resté inculte ; des pans de murailles tiennent ça et là par miracle ; quelques fermes fortifiées du XVeme siècle et du XVIeme siècle, rares documents archéologiques, ont résisté à la faveur de leurs épaisseurs de pierres auxquelles des meurtrières, de petites tours qui faisaient office de guettes, leurs portes basses, leurs fossés, conservent tout cet aspect méfiant et sournois qui fit dans doute leur salut. Cela dit assez combien l'existence dut être dure aux pauvres peinards de la glèbe toujours sous le coup d'une audacieuse entreprise, d'une razzia.(...)

Des malheureux se sont encore obstinés là ; cinq ou six familles de pêcheurs se débattent entre les redoutables écueils de Penmarch, où la mer a des mugissements du taureau et frappe les granits de son incessant bélier ; petit port de Quérity, où les barques viennent s'échouer sur le sable après les ballottements, où sèchent les filets sur les parapets du môle".

P3020165

P3020159

P3020153

P3020154

P3020157Les mouettes se régarlent avec des algues qui sentaient la pourriture........

P3020158

P3020163Nous sommes au pays Bigoudins.

 

Posté par issoire63 à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2016

Le Guilivec......Les chalutiers rentrant au port..........

Voici quelques photos que j'ai prises, mais impossible de faire des films, je ne suis pas douée........et il pleuvait.!

Leurs rentrées au port était majectueux, j'en ai jamais vu......

P3010113

P3010119

P3010125

P3010122

P3010128Des mouettes qui attendent les poissons....

P3010138

P3010143

P3010141Un breton Michel en aparté avec Maryse.....

P3010139Et nous voilà, nous qui avons froid mais nous avons profités aux entrées au port...nous sommes   tous contents.

 

Posté par issoire63 à 17:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 février 2016

Préfailles........

                                           La commune fait partie de la Bretagne historisque, dans le pays traditionnel du pays de Retz et dans le pays historisque du Pays nantais.

Préfailles est située sur la partie sud de la Côte de Jade, à 25 km de Saint-Nazaire et 55 km au sud-ouest de Nantes; elle inclut la pointe Saint-Gildas à l'extrémité occidentale du pays de Retz.

P2290021

P2290029

P2290034

P2290037

P2290038

P2290044

P2290045Les maisons sont construitent sur des brockhaust.

La commune n'est parcourue par aucun cours d'eau et son relief est relativement plat, son altitude moyenne est de 5 mètre. L'est du territoire est traversé par plusieurs vallées, notamment celle de Pasquin.

La côte est orientée au nord-ouest puis au sud, de part et d'autre de la pointe Saint-Gildas; c'est une côte rocheuse, relativement découpée, comprenant une succession de plages séparées par des zone rocheuses, et qui à certains endroits présente des falaises escarpées et dangereuses. La côte sud fait face à l'île de Noirmoutier et constitue l'entrée nord de la Baie de Bourgneuf.

On peut apercevoir, depuis sa côte, les îles de Noirmoutier et du Pilier.

P3010087

P2290036

P2290025Un blockhaus

P2290031

P2290032

P2290053On peut apercevoir les îles.

P2290055

P2290052Mireille et Jacqueline.

P3010087

P3010083Gaby et Mireille.

P2290061Jean-Louis, Jean-Jacques, Gaby et Mireille.

P2290062Jacqueline qui à fait un pot au feu, c'était bon.............

La première maison estivale apparaît à Préfailles en 1743. En 1788, on découvre une source ferrugineuse et dès 1812 des centaines de curistes viennent bénéficier de ses bienfaits.

Au XIXème siècle, Préfailles est déjà une station balnéaire réputée grâce à la source ferrugineuse de Quirouard. En 1900, Hippolyte Durand Gasselin songe à aménager les abords de cette source; le débit est alors de 250 litres à l'heure et les docteurs Hectot, Bobierre, Guépin célèbrent les vertus curatives de cette eau.

En 1906, le train arrive dans la station, grâce à embrachement de 1,6 km de la Ligne Pornic-Paimboeuf venant de La Plaine-sur-Mer dont Préfailles est administrativement dépendant.

En 1908, ce hameau devient une commune indépendante : à la suite de divers querelles politiques, économiques et religieuses, la loi du 19 février organise le démembrement de la commune de La Plaine pour permettre la création de celle de Préfailles.

En 1931, la pointe Sainte-Gildas est le témoin de la disparition d' un bateau d'excusion : le Saint-Philibert. Cinq cent nantais, revenant de Noirmoutier, se trouvent à son bord. Seules huit personnes sont rescapées de ce naufrage.

En 1939, la ligne ferroviaire Pornic-Paimboeuf est fermée, le réseau étant alors remplacé par un service d'autocars.

 

Blason_ville_fr_Préfailles_(Loire-Atlantique)Blason de Préfailles.

 

Posté par issoire63 à 17:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]


18 février 2016

Ko Samui......

Posté par issoire63 à 20:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 février 2016

Les derniers cris de la savane......

Posté par issoire63 à 14:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 février 2016

lA VIEILLESSE..........................

img070

CX43f-aWsAI-hfi

Posté par issoire63 à 17:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 février 2016

Abbaye d'Issoire...................


Eglise Saint Autromoine. Issoire - Montage Vidéo Kizoa

Posté par issoire63 à 18:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 février 2016

ISSOIRE et la suite de la foire de la Sainte-Paule........

     Issoire remonte à l'époque Gauloise, la ville porte le nom de lciodurum à l'époque Gallo-Romaine.

Le xviéme siècle a été difficile pour Issoire. D'abord dans les années 1540 le martyre de Jean Brugière. Receveur du Cens, entraine de nombreuses conversions au Protestantisme. En 1575, le Capitaine Merle, un chef militaire Protestant, prent Issoire. Il démolit les deux tours de l'église Saint Austremoine et maltraite les moines de l'Abbaye. L'armée Catholique du duc d'Alençon reprend la ville en 1577 et la met complètement à sac.

La vieille ville,

La ville ancienne conserve la forme ovale de son ancienne enceinte. Les remparts sont devenus des boulevards. Le centre ancien est composé de rue étroites. Le Musée de l'historial est installé dans la Maison des Echevins construite du XVIéme auXVIIIéme siecles, il raconte l'histoire de la ville. Des maisons anciennes (XVéme siecle) et Hôtels particuliers intéressants se situent autour de la place de République.

***********************************************************

P1300098

P1300099

P1300100

P1300102

P1300103

P1300105

P1300109

P1300014

Je me  suis achetée un chapeau.....! La dame me disait, çà vous  va bien.....tu parle.....

Enfin, il est acheter, je sais pas ce que je vais en faire.......

Posté par issoire63 à 13:29 - Commentaires [7] - Permalien [#]